LA DRAISIENNE

Il y a 7 ans la draisienne débarquait chez moi.

C'est en regardant une vidéo d’un petit kids de 4 ans, Jackson Goldstone, qui s’amusait à sauter, à rouler comme une flèche sur les chemins avec une draisienne que j'eu le déclic, que la solution était là devant moi, idéale pour l’apprentissage du vélo. Voilà comment il fallait aborder le monde du vélo, il fallait apprendre l'équilibre avant tout. Et c'est pourquoi que j'eu l'envie de m’intéresser, est de me spécialiser en draisiennes, aussi appelées Balance Bike ou Push Bike.

Aujourd'hui

On ne peut pas dire que la France soit au même niveau d'utilisation que les pays du nord de l'Europe, et loin des Etats Unis et des pays asiatique, qui depuis longtemps ont adopté la draisienne comme moyen d’apprentissage du vélo. Mais cela évolue plutôt bien, les marques on pris conscience du réel intérêt de ce moyen d'apprentissage de l'équilibre et ce sont mis à proposer es draisienne au public. Car maitriser l'équilibre avant de savoir tourner les pédales est une notion que l’on intègre, apprend plus facilement. Il suffit d’observer pendant cinq minutes un jeune enfant pour rapidement comprendre que la draisienne est plus ludique et plus accessible pour lui que le vélo à roulettes que nous avons tous connus.

Nos actions autour de la draisienne

- Nous avons créé cette nouvelle activité en France pour les 2 à 5 ans, le "Kids Rider Bike Challenge" une journée draisiennes ou vient s'inclure une "course" de draisiennes.
- Nous participons aussi à la formation d'éducateurs en centre de loisirs pour intégrer cette activité au près des jeunes enfants.
- Nous participons à différentes manifestations autour du vélo.